La joie dans le corps

la joie dans le corps

Le 11 avril 2013

 

 

Le ferment de la joie se trouve à l’intérieur-même de notre corps. Nous devons nous ré-approprier ce lieu que nous avons déserté au profit du territoire du mental.

Une approche corporelle au service de l’émergence de « l’Etre Intégral » prend en compte la dimension du cœur et développe la capacité à éveiller la présence de la conscience dans le corps. Le taux vibratoire de celui-ci s’en trouve alors de plus en plus fortifié et élevé.

 

Cette approche intégrative, avec intelligence et subtilité, nous met en contact avec notre ressenti afin d’établir une connexion intérieure profonde.

 

Apprendre à vivre la réalité de notre corps énergétique nous replace  dans la conscience de l’univers agrandi et le processus d’identification totale avec notre histoire personnelle et son cortège de souffrance peuvent alors commencer à se désamorcer.

Tout ce qui est important pour nous, dans l’espace-temps expérimental de la Terre, se trouve dans notre corps. TOUT : l’amour, la joie, la peur…

C’est par lui, grâce à lui et à travers lui que nous pouvons entreprendre le chemin de retour vers la conscience.

Elargir notre perspective à un niveau plus élevé passe par la perception de la vie à travers nos sens et l’expérience sensorielle d’être pleinement dans son corps conduit à un état de joie intense et durable.

 

La joie a pour corollaire la passion. Non pas la passion destructrice mais la passion imprégnée de conscience  qui incite l’être à vivre de toute la force de son cœur. A s’engager passionnément et consciemment.

La joie, la passion, la ferveur comme force motrice pour restituer enfin à la vie son véritable sens.Le sens de la vie on le cherche tant qu’on est dans sa tête. Mais le sens de la vie, c’est la vie elle-même !

Sylvia Garance